Citation

L’installation, ça n’a pas été un enferment dans une routine, mais un début de liberté ! « 

 » J’ai commencé les études de médecine parce que je voulais être médecin. Tout court. Et puis en grandissant dans la faculté, je me suis intéressée à l’option de médecine générale, histoire de voir comment ça se passait de l’autre côté du bureau de mon médecin à moi.

Un stage ! Et là, j’ai su que je deviendrai médecin généraliste quand j’ai suivi mon médecin de famille au cours de ses consultations.

Internat et remplacement se sont enchainés. La passion a suivi.

Et puis estimant qu’il me manquait un petit quelque chose, que je n’étais pas entièrement satisfaite : je pris la décision de poser ma plaque.

Ca fait drôle au début parce qu’on se dit qu’on va avoir plein de responsabilités qui déboulent.

Et puis en fait NON ! C’est pareil mais en mieux !

J’ai une relation de confiance qui se noue avec mes patients, je vois les petits bouts grandir, mamie Odette me parle de ses petits enfants…

Et je m’épanouis d’autant plus, que ça me laisse du temps pour autre chose : médecin de crèche, mon investissement syndical ne sont que le début d’une diversité d’activités que je veux entreprendre.

L’installation, ça n’a pas été un enferment dans une routine, mais un début de liberté !  »

Docteur V.S.